Le port de Bastia.

Publié le par Petitalan

Le port de Bastia.
Le port de Bastia.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Sympa ces "clins d'yeux!!"
Répondre
P
Mais il n'y a que les clandestins qui voyagent à l’œil.
T
ben ce n'est pas discret on ne peut pas le confondre avec un poisson rouge
Répondre
P
Pourquoi toujours faire dans le politiquement correct, s'essuyer systématiquement les pieds sur le paillasson (en ignorant sa souffrance), retirer sa casquette et dire bonjour )à la dame, baiser l'anneau de l'évêque avant que lui ne vous... ?
A
Rhoooo !!! Zé cru voir un rooominet !... mais zé pô vu le port ! ;o)<br /> Ciao... heu non... tchao pour l'écrire à la française ! :o)
Répondre
A
Ben non, pourquoi ? L'ancien est encore en service ! :o)
P
Tu as arrosé le nouveau roi ? <br /> C'est sympa cette déco. La compagnie Moby aurait fait faillite m'a-tou dit.<br /> Bien à toi, facétieux.
A
Dans le port de Bastia, faut se méfier de la brise de mer qui parfois amène de gros grains qui arrosent. Amitiés
Répondre
P
et au casino, ce sont parfois de gros gains, comme le chantait Michel Fugain, ou un autre.<br /> Bien à toi auteur prolixe.
T
je dois dire que ça ne ressemble à aucun des ports que je connais, ni au Danemark, ni en Suède, ni Bremerhaven ou Hamburg en Allemagne, pas même Boulogne ou Dunkerque <br /> Mais je dois dire que je trouve celui de Bastia bien agréable<br /> bien à toi, la pluie a cessé, et maman allait bien
Répondre
P
Tu sembles plutôt connaître le nord et ignorer la Bretagne et la Méditerranée. Ici à Bastia c'est surtout un gros trafic touristique venant du continent, d'Italie, de l'île d'Elbe, de Sardaigne.<br /> Pas vu de marins qui pissent dans les étoiles et pleurent sur les femmes infidèles.<br /> Temps grisounet. Bien à toi.