La soufflante !

Publié le par Petitalan

V

La soufflante !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je les vois en Sisyphes des temps modernes ces guerriers de l'impossible avec leurs machines souflantes-aspirantes; sto¨¨iques devant leur combat perdu d'avance.
Répondre
P
D'épouvantables machines qui déplacent les feuilles et la poussière. Et quel boucan !<br /> Où donc est le balayeur des rues qui se reposait toutes les demi-dalles en s'appuyant sur le manche ?<br /> Les feuilles mortes se ramassent à la pelle... Tu vois Prévert faire un poème sur cet engin ?
P
J'attendais gentil petit succès pour cette photo lumineuse. Et puis, ben, sans plus...<br /> Snif.
Répondre
O
La photo est superbe, mais c'est devenu tellement banal de le dire ici !!!
O
Il est évident que cette soufflante ne les laisse pas indifférentes.
Répondre
P
Ce serait même un genre de tournante qu'on leur inflige, en public, de plus.<br /> Saint Balai, priez pour elles qui montent au ciel en tourmente.
B
Complétement ridicule et totalement négatif ce truc , aspirante oui
Répondre
P
Bruyante en tout cas. Refoulante, plutôt. Pas roucoulante...<br /> Bon dimanche, il fait beau.
A
Ben oui, la pelle ( ou l'appel, c'est comme on l'entend ! ) du poète à bien changé. Avant, le cantonnier chantait pour se donner du courage, maintenant, avec le bruit...<br /> Remarque, honnêtement, ce n'est pas le poète qui les ramassait, ces p.... de feuilles ! :o)))<br /> Bon dimanche à toi !
Répondre
P
Le poète prend plus volontiers son luth qu'un balai.<br /> Mais quand même, cet engin, quelle torture pour l'oreille et quelle poussière pour les narines.<br /> Progrès ? Mon c... disait Zazie.