T561 – Oser est osé, parfois.

Publié le par Petitalan

 

L’heure avait sonné, l’heure était venue.

Papa et maman avaient quitté le nid

Abandonnant leurs chers petits.

Vers d’autres cieux, envolés, partis.

 

 T561-rouge-gorge-130204-026.JPG

 

L’oisillon sur sa branche s’apprêtait à sauter le pas.

Lancinante question : volera, volera pas ?

La tête de côté et de haut en bas hocha :

« Soit je m’envole, soit je me casse la gole* »

 

Il se lança, il s’envola, et ne tomba pas.

Dans cette histoire, point de chute,

En quelque sorte.

 

 

* Les oiseaux utilisent parfois d’étranges mots.

 

 

N.B : la prochaine fois j’essayerai de trouver un maladroit pour ne pas en rester piteusement là.

Publié dans texte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Il n'y aura pas de prochaine fois...La logique de la vie nécessite qu'un évènement ne puisse se répéter...Tu auras ainsi l'occasion de renouveller cet essai...
Répondre
P
<br /> En es-tu vraiment certain ? je vais y réfléchir, tu poses un problème. Je vais voir si je peux faire un truc avec fatale chute. Laisse-moi un peu de temps. Il y a tant de choses qui se répètent. A<br /> un poil, à une plume près. Bonne nuit. Mardi. C'est fait, je l'ai. Dors en paix. La nuit porte ses fruits.<br /> <br /> <br />
O
La beauté de l'image (comme de toutes les images de ce blog) n'a d'égale que celle du texte (comme de tous les textes de ce blog)<br /> bravo!!
Répondre
P
<br /> Stop ! C'est beaucoup et trop mais je suis d'accord. Cordialement. Bon, tout n'est pas réussi quand même.<br /> <br /> <br />
A
Et pourquoi on ne se pose pas la question pour les mouches? C'est bien beau d'avoir des ailes, mais on peut toujours se demander si ça va marcher. Et les sardines? Hein, les sardines? Et si elles<br /> ne savaient pas nager... ;-))
Répondre
P
<br /> Tu as raison, j'y pense souvent. Dès que j'ai la réponse on prend contact. Mais ce n'est pas parce que j'habite au 5ème que je vais voir si moi je vole. On attendra un poil, une plume plutôt. Bonne<br /> fin de semaine.<br /> <br /> <br />
B
...oui mais le parachute ralentit ,en réalité tu te casse la gueule ....ce qui arrive brutalement quand la voile se replie ou pour l'ancien pépin se met en torche :-) Toujours la loi !
Répondre
B
Je vole donc je suis dit l'oiseau vainqueur de la loi de la pesanteur .....
Répondre
P
<br /> <br /> Réfléchit-il à ce qu'il accomplit ? Bon, peut-être éprouve-t-il la même joie primaire que l'enfant qui fait ses premiers pas... et va bientôt se ramasser, ce qu'il ne sait pas. Apprentissage de<br /> la vie. Comme dans le premiernacte d'amour quand nous échapp(i)ons à la pesanteur...<br /> <br /> <br /> Salut à toi Pépé. Envoyons-nous en l'air. Hop hop.<br /> <br /> <br /> En matière de vol, tu en connais un rayon.<br /> <br /> <br /> <br />