T555 – L’éternel retour se fait attendre.

Publié le par Petitalan

 

T555-la-tour.JPG

« Sœur Anne, du haut de la tour, ne vois-tu rien venir,

Un souffle, de la poussière, un détail, n’arrives-tu pas à saisir,

Le moindre petit truc annonciateur qui me ferait frémir ?

En vérité, en vérité, je te le dis, je ne puis plus me retenir.

- Rien qu’un mulet sans cavalier au loin là-bas

Qui chemine nonchalamment à petits pas.

- Tourments du sexe, Ciel, inassouvies sont mes envies !

Mon mari aux croisades est parti (Montjoie-Saint Denis)

Et, tristement seulette, vraiment je me languis au logis.

N’y a-t-il donc personne* pour satisfaire mes appétits ?

Depuis si longtemps en total manque d’amour,

Me faudra-t-il encore attendre son retour ?

- Pour le feu qui en toi point ne sommeille,

Patience et abstinence, seront mon conseil.

Ma vieille, il va falloir te serrer la ceinture

Avant de dénicher la bonne monture. »

* Un troubadour, un trouvère feraient ponctuellement l’affaire.

Publié dans texte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Oyé oyé...<br /> <br /> Qu'on se le dise, la ceinture de chasteté s'imposa en de telles circonstances au risque de constater que le preux chevalier porta une bel ornement sur le crâne.<br /> Bien à toâ et meilleures pensées.
Répondre
P
<br /> Pas facile après d'enfiler l'heaume alors que le contraire chez la femme au foyer... La conduite des messieurs guerroyant n'était pas forcément exemplaire. Toujours du même côté fut tenu le manche.<br /> <br /> <br />
O
Si tu nous donnes son adresse, on pourra peut-être faire quelque chose pour elle...
Répondre
P
<br /> Mon Oncle tu me tentes ! Mais point ne je ferai-je c'est ma cousine.<br /> <br /> <br />
A
Puisse le beau prince, s'il fréquente les réseaux sociaux, avoir écho de ce dialogue et revenir bien vite, retrouver les bras de sa belle !<br /> Amitiés<br /> Alain
Répondre
P
<br /> À moins qu'il soit au claque, tu connais les guerriers et leur fameux repos. Voir les croisades qui ne furent pas vraiment saintes. Les contes ont été bien arrangés. Faut bien rêver. Bien à vous<br /> deux.<br /> <br /> <br />
A
T'aurais pas pu trouver un beau donjon au lieu de ces deux tours minables...?On te pardonne ,le texte heureusement est bien meilleur que la tour ,bravo Alain.<br /> Bonne journée<br /> Jean
Répondre
P
<br /> Derrière ma maison dans le village du Berry, un monument classé. Que viennent voir les touristes moins difficiles que toi. Tu me déçois. Je vais t'envoyer des photos de la tour, du prieuré pour que<br /> tu révises ton jugement. Et le Château Latour est bien supérieur aux deux. Grrr.<br /> <br /> <br />
T
ah..l'amour........un conte.
Répondre
P
<br /> De fée ou de refaits ?<br /> <br /> <br />