T504 - Coup de blues

Publié le par Petitalan

Au mai joli, Fleur, jeune tendre et fragile sœur,

Assurément ce n’est pas ce que tu fis de mieux : fleurir.

 

Sur qui d’autre rejeter la lourde faute ?

Sur toi, rien que sur toi, personne d’autre.

Faut-il alors que tu t’étonnes d’en avoir par-dessus tête

Qu’à la belle saison tu ne sois pas dans ton assiette

Et affiche une tête de lendemain de fête.

 

A tous ces vrombissants solliciteurs, ces fornicateurs

Qui sans cesse dans ton petit cœur pompent avec ardeur

Qui font miel et beurre de ces faveurs obtenues à contre-cœur

À ciel ouvert sans souci de ta pudeur de virginale fleur

Pas étonnant que tu décides de fermer boutique

Aux insatiables profiteurs lubriques.

 

T504 110924 C 011 (19) 

 

A ta place, nous aussi, nous aurions le bourdon

… pour peu que nous ayons souci du qu’en dira-t-on !

 

 

avec un immense merci à OB pour m'avoir fait galérer comme un bête pour pouvoir insérer cette photo.

Qu'ils ne touchent plus à rien les champions d'Over Bug !

 

Publié dans texte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
<br /> Joli poème !<br /> <br /> Belle journée à toi !<br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Un poème ? Bof, une tite fantaisie à ma façon, guère académique. Du rythme avant tout.<br /> <br /> <br /> Bien à toi et bises. Bon dimanche.<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> peut être le sédum est il un sébum pour ces pauvres insectes affolés à l' idée de l' hiver à passer !<br /> Peut être le sédum se trouve t' il honoré de pouvoir se parer de quelques paons du jour !<br /> Savais tu que cette fleur, feuilles comprises, se mangeait dans les " bonnes " tables !<br /> bien à toi !<br /> ce matin, en principe, pêche en privé<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Tu es un puits de science ! Je laisse volontiers ma part aux butineurs, non pas par frilosité mais je pense que cela leur est plus utile à eux qu'à moi. <br /> <br /> <br /> Crois-tu que les insectes pensent à l'hiver, qu'ils ont "conscience" des saisons ? C'est beaucoup leur prêter et leur existence est si brève. Qu'ils se gavent en attendant.<br /> <br /> <br /> M... la Voix du Nord trafique les textes ! Bravo les ch'tis. Bonne pêche.<br /> <br /> <br /> Bien à toi.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> En général, je n'aime pas trop les vers dans un poème, j'écris moi même et sans vers, mais j'avoue que là, il est rondement bien mené jusqu'à la fin.<br /> Bonne journée,<br /> Jj<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> A mon sens, à mes sens, il s'agit avant tout de cadence et d'assonances, de rythme. Quelque chose qui te parle à l'oreille. Je ne commets pas dans l'académisme, la mesure, pas plus que dans la<br /> rime riche à tout prix - voilà sans doute pourquoi jamais devant moi ne s'ouvriront les portes de l'Académie. Pourtant j'ai la carte senior depuis un bon bout de temps...<br /> <br /> <br /> Bien à toi et bonne Jjournée.<br /> <br /> <br /> <br />