T503 - L'air du grand large.

Publié le par Petitalan


Un jour, une chamelle, frustrée dans sa libido,

s'en prit à son peu entreprenant chameau.

Elle lui signifia amèrement et rageusement
qu'elle en avait assez de son état défaillant.
C'était en somme, un couple en désaccord
par manque de corps-à-corps.
" Lamentable vaisseau du désert à chèche
ô l'insignifiant mirage
en permanence en cale-sèche,
notre union est un naufrage
comme celui du Titanic au ciné :
ta mer (de sable) m'a tuer !"
Elle se montra vraiment en colère
et véritablement amère (de sable).
Mais à quoi sert de crier haut et fort dans le désert
que Monsieur ne met que peu le couvert !
T503-06.04.14--102-.JPG
Puisqu'ainsi elle l'avait jaugé bateau,
bateau juste bon à prendre l'eau,
le chameau jugea prudent de larguer les amarres
de mettre cap sur l'île de Zanzibar
loin des vindictes du furibard.
Il quitta pour toujours la dune
le jour où il monta dans la hune. 
Depuis ce précipité embarquement,
chameau a roulé sa bosse, et comment !
Plutôt deux fois qu'une.

Publié dans texte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
<br /> Ah toujours difficile les chutes de couple...Il a bien fait de prendre le large le mec chameau avant que ça ne se transforme en haine ou qu'il lui pousse des cornes.<br /> Un chameau cornu, ça serait marrant tient ^^<br /> Bon week-end ;)<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Selon ce que j'ai lu à son sujet, le chameau négligeait Madame, du moins le prétendait-elle. Il a bien fait de prendre la poudre d'escampette ou d'ailleurs. Reste à savoir, outre ce problème<br /> mineur ou majeur de cornes, s'il a eu à verser une pension alimentaire à la peu commode prisonnière du désert. Mettons Collard sur le coup.<br /> <br /> <br /> Bien à toi et bon dimanche.<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> BRAVo ! C'est excellent et la photo me ravit ! Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> A dire vrai je n'avais pas de photo chameau/chamelle. La mer... la vague... en Corse au printemps de cette année. Mon texte n'est qu'une fantaisie (est une). Il ne m'ouvrira pas les portes de<br /> l'Académie. Snif.<br /> <br /> <br /> Bien à toi.<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> Tu as raison ,faudra qu'on mette cela au point a ton retour de chez les Berrichons .En réalité je crois que nous sommes....de toute la bande , ceux qui sont le plus près l'un de l'autre .<br /> salut Alain .<br /> Jean<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Le plus près ? Géographiquement ?<br /> <br /> <br /> On fera. Pour moi avec plaisir.<br /> <br /> <br /> Bien à toi et bon dimanche. Salut Vaillant.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> passade amusé afin de te saluer<br /> je pars en week end non a dos de chameau mais entgv<br /> bien à nous<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> J'espère que malgré les fatigues de la semaine tu es en train.<br /> <br /> <br /> Bien à toi et à nous, et à eux aussi. Profite bien.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Si l'amer chameau n'a pas la pêche peut-être souffre t'il de chaluts maux. (à bon entendeur, chalut).<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> <br /> Non, c'est qu'il bosse trop. Tu pourras le voir tous les dimanches à Meaux, il y dîne aussi.<br /> <br /> <br /> Bien à toi.<br /> <br /> <br /> <br />