T936 - Sur le gril.

Publié le par Petitalan

936 - Sur le gril.

 

Henri et Raoul, deux maquereaux francs compagnons,

alors qu’ils fréquentaient certain jour les bas-fonds,

se retrouvèrent en fâcheuse situation

avec le feu aux fesses, vulgairement parlant.

 

 

Évoluant d’ordinaire en eaux fraîches*, ils se désolaient,

pestant d’avoir atrocement chaud, très chaud.

 

« Mon cher Henri, entièrement de ton avis,

je ne suis pas à l’heure non plus franchement ravi.

Quelle horreur, cette insupportable chaleur !

Nous avons connu des jours meilleurs.

Et nous voici aujourd’hui d’un corps gras copieusement enduits,

ce qui à mon sens n’annonce rien de bon.

Paradoxalement j’en ai froid dans le dos.

 

- Mon bon Raoul, si frire est notre funeste immédiat avenir,

En effet il n’y a pas de quoi rire !

Je crains fort que cette histoire ne se termine en queue de poisson. »

 

Ils en restèrent là et ce fut leur (bon) mot de la fin.

 

  • après avoir naguère fréquentés assidument les bars de Pigalle.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Passe un bon Noël<br /> Amitié
Répondre
Z
La moutarde leur ait monté au nez !
Répondre
B
deux maquereaux sur le grill ?<br /> les voisins vont le sentir passer...
Répondre
P
Sale moment, ils ont chaud aux fesses !<br /> Bonne journée
Répondre
T
Il est clair que la vie des poissons n' est pas toujours très agréable, beaucoup mourant d' asphyxie, ce qui est un comble, et le maquereau ne devrait pas oublier qu'il a lui même avalé plus d' un lançon !<br /> Bonne semaine à toi
Répondre