T929 - La folie des grandeurs. (A&A n° 107)

Publié le par Petitalan

929 - La folie des grandeurs.

 

Ben ça alors, projetée sur le champ,

cette longue ombre, ce serait moi !

Admirez la silhouette qui monte majestueuse et gigantesque

aussi élancée que la flèche de la cathédrale Saint Etienne.

Je vais déclencher l’admiration des populations

tout comme l’interrogation de tatillonnes administrations.

Me voilà donc impressionnant et j’en suis fort content.

 

Mais

 

L’illusion n’aura duré qu’un court instant.

Soudain le soleil a disparu.

Adieu l’ombre. 

Adieu l’enchanteur ravissement.

Je dois maintenant me rendre à l’évidence,

j’ai cru être immense,

je suis normal, banal.

Mon pauvre ego.

 

Sachons nous satisfaire de ce que nous sommes,

sans oublier d’en remercier les dieux, d’ici et d’ailleurs

Qu’ils soient du ciel ou de la terre.

*** fin ***

 

Et maintenant rendez-vous sur le site des Associés pour découvrir leur version :

http://oceanique.eklablog.com/

http://aurevebleu2.blogspot.com/ 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Comme nous sommes la personne avec qui nous passons le plus de temps autant nous aimez
Répondre
O
L'ombre est immense et je comprend que l'on puisse avoir une sensation de puissance bien qu'éphémère<br /> Belle journée <br /> Bises océaniques
Répondre
T
devant l'inconstance du soleil, reste la soupe dont une publicité prétend qu'elle ferait grandir, ou encore les fameuses échasses que les bergers landais chaussaient jadis !<br /> Bien à toi
Répondre