T915 - Le dos d'âne. A&A et Cie n°104

Publié le par Petitalan

Le dos d’âne.

 

La chèvre s’adressa ainsi à la jument :

Inutile de s’interroger : « A quoi bon chaque matin se lever ? »

Plutôt se poser la question : « Comment faire pour s’élever ? »

 

Moi, la chèvre, sans me vanter, je peux hautement déclarer :

« Eureka ! j’ai trouvé ! »

Hop hop hop

Et que ça saute tête haute : hop !

Je vous l’assure

Je m’entraîne dur.

Après avoir maîtrisé la technique sur le baudet

Je monterai ma novatrice start-up

Essentiellement dédiée à l’assistance des cornacs.

 

Reste à trouver le nom ronflant qui accroche,

Le nom de nom de nom qui claque :

Au Cornu cornac ?

Ou mieux, celui qui tue :

Au Cornac cornu ?

Avec votre serviteur en image de marque !

Qui dit mieux ?

 

Et aussi, et surtout

Et avant tout

Il me faudra dénicher à prix raisonnable un éléphant

Pas trop encombrant

Car exigus sont mes locaux.

 

Hop hop hop ! Vite en selle,

Du vent les gazelles…

 

Et maintenant rendez-vous sur le site des Associés pour découvrir leur version :

http://oceanique.eklablog.com/

http://aurevebleu2.blogspot.com/ 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Elles sont légères ces chèvres, et leurs coussins aux sabots sont doux !<br /> Les biquettes aiment grimper !<br /> Bien à toi
Répondre
B
Chèvre et âne se comprennent facilement, un exemple à suivre. Le soleil est enfin là. Bon lundi l'ami.
Répondre
M
La chèvre assise "en amazone" sur l'âne est une image assez plaisante ... Mais le "hop et hop" me donnait à penser qu'elle voulait jouer à "saute-baudet" !
Répondre
P
Ce qui est à remarquer c’est que chacun supporte le comportement de l’autre sans vraiment rechigner. Bonne journée.