T905 - L'impossible amour.

Publié le par Petitalan

 

Il la cherchait, il la trouva.

On ne s’en arrêtera pas là.

 

Elle se nommait Léda, épouse de roi.

Lui, son nom, ce n’est que plus tard qu’on le saura

L’entreprenant volatile, d’où venait-il ? qui était-il ?

Une recherche sur Google utilement vous renseignera.

 

« Tu es beau, dit-elle ! Tu es belle, rétorqua-t-il !

Tu me plais. Toi aussi.

Alors qu’est-ce qu’on fait ? On le fait ?

 

Dr

- Hé l’emplumé ! ce ne serait guère convenable ni raisonnable

Que nous mettions si vite le couvert et passions à table.

Voyons, objectivement, entre nous cela ne peut pas marcher,

bien trop compliqué.

 

Regarde toi, regarde moi.

Je suis de chair, tu es copieusement empenné.

Dans l’aventure, je damnerais mes seins

Pour ta part, tu y laisserais des plumes.

 

Franchement, me vois-tu plus tard accroupie, sur un nid

À couver de notre péché les adultérins fruits

Avec une intime toison pas assez fournie pour les amener à la vie.

 

Un bisou, ce sera tout !

Restons-en là, au strict amour platonique

Car nous risquons de provoquer l’ire des dieux et des pudiques. »

 

Ce qu’ils évitèrent en ne le faisant pas.

 

 

Une histoire invraisemblable à laquelle il ne faut pas croire.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
les histoire invraisemblables sont les plus belles, comme l'amour d'un poisson et d'un oiseau. Prends soin de toi l'ami.
Répondre
T
Mais voyons tout est possible à Zeus, qui lui au moins ne renia ni Pollux ni Hélène !<br /> D'ailleurs, l' homme lui même ne nait il pas d'un oeuf fécondé ?<br /> Bien à toi, anti-mythologue !
Répondre